Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

au Hazard

Publié le par J. P. Bouyer

Un texte de référence

Dans cet article, je vais vous parler - tout en vous proposant une possibilité de les adjoindre gratuitement à votre bibliothèque virtuelle - de deux livres majeurs du siècle dernier, livres bien utiles pour comprendre quel était le monde dans lequel est née et s'est développée la maçonnerie au XVIIIe siècle.

Leur auteur, Paul Hazard (1878-1944) a été justement défini par Roland Mortier (voir la p. 48 de cet ouvrage) comme un grand historien des idées.

Deux de ses œuvres majeures ont été mises à la disposition des internautes par l'Université du Québec (sur un site qui est une véritable mine de livres importants dans tous les domaines des sciences sociales). Ce sont :

1. La crise de la conscience européenne 1680 - 1715.

Comme l'écrit ici Pedro Alvarez Lázaro, Hazard décrit dans ce livre, de façon vigoureuse et brillante, l’irruption au xviiie siècle de la modernité rationaliste qu’il oppose à la pensée encore religieuse dominante au xviie siècle. À l’idée d’une société statique fondée sur l’inégalité des ordres et le droit divin, succède alors un projet fondé sur la science et l’homme dominant la nature en vue du bonheur futur.

Et, comme l'écrit ici Pierre-Yves Beaurepaire, la Franc-maçonnerie spéculative naît et s’épanouit en Europe dans le contexte de La crise de la conscience européenne des années 1680-1715 étudiée par Paul Hazard dans un ouvrage qui fit date.

2. La pensée européenne au XVIIIe siècle De Montesquieu à Lessing.

Cet ouvrage est, selon Mortier, un des maîtres livres de notre temps.

Il contient 4 pages (194-7) qui valent d'être lues, formant un sous-chapitre intitulé le franc-maçon et constituant une brillante synthèse de l'histoire et de l'esprit de la maçonnerie au XVIIIe (synthèse à laquelle on peut cependant reprocher d'être un peu idéalisée et unilatérale : les maçons n'étaient pas tous des disciples des Lumières, loin de là ! ).

Les profanes sont parfois de meilleurs analystes de la maçonnerie que les maçons eux-mêmes, on pourrait citer d'autres exemples ...

Cliquez ci-dessous pour lire ce texte.

Dans ces pages, Hazard cite (sans mentionner les sources) deux textes qu'il juge représentatifs de l'esprit maçonnique au XVIIIe.

Ces sources, j'ai eu la curiosité de les rechercher.

1. voici le premier de ces textes, qui illustre selon Hazard la nouvelle conception de l’existence, celle qui répudie les austérités, les tristesses, les désespoirs qui aboutissent à l’espoir de l’au-delà :

Sur un chemin couvert de mille fleurs
Le Franc-Maçon parcourt la vie
En cherchant le plaisir, en fuyant les douleurs.
De la morale d’Épicure
Il suit toujours les douces lois...

Il s'agit d'un extrait d'une pièce de vers intitulée Le Portrait du Maçon, récitée par le Frère Hédouin, Orateur-adjoint, le 31 décembre 1816, lors de la célébration de la Saint-Jean d'Hiver à la Loge St-Frédérick des Amis Choisis à l'Orient de Boulogne-sur-Mer.

Le Tracé s'en trouve ici et la pièce concernée est ici.

J'ai moi-même fait écho à cet événement ici et ici.

L'éloge de l’épicurisme est un thème très fréquent dans le chansonnier maçonnique du XVIIIe puis de l'Empire.

2. le 2e, qui selon Hazard illustre la soif de la liberté politique dont l’époque est avide, est le suivant :

Le cri de la nature, ami, c’est Liberté !
Ce droit si cher à l’homme est ici respecté.
Égaux sans anarchie et libres sans licence,
Obéir à nos lois fait notre indépendance.

Il s'agit d'un extrait d'un Poëme héroïque intitulé Éloge de la franche-maçonnerie, dont l'auteur est l'abbé Hubert-Joseph de Paix (1743-1799), chanoine tréfoncier de Liège et Orateur de la loge liégeoise de la Parfaite Intelligence dans les années 1770.

Ce texte a été republié ici en 1838 et ici en 1852.

Sur le site du musée, j'en ai moi-même fait mention ici.

diplôme délivré en 1771 par

la parfaite Intelligence

au

Frère Hubert de paix

(source)

Henry de Thier, dit Henry Du Mont (1610-1684), compositeur de musique baroque originaire de la principauté de Liège

Jean-Noël Hamal (1709-1778), compositeur liégeois, directeur de la musique de la cathédrale Saint-Lambert à Liège

Commenter cet article